Autrefois, il n’y a pas si longtemps encore, j’ai personnellement connu cette coutume ancestrale qui se transmettait de génération en génération, on offrait comme cadeau de naissance à une jeune naissance une timbale en argent en prévision du moment où son bébé, quand il allait être sevré de l’allaitement maternel, allait commencer à boire.

Vous êtes-vous demandé pourquoi ? Depuis la nuit des temps, l’argent est réputé pour combattre les microbes en prévention des maladies infectieuses. Ainsi, faire boire un enfant dans une timbale en argent était la meilleure façon de désinfecter l’eau contenue dans cette timbale. De même, un an plus tard, pour le premier anniversaire du bébé, on offrait à la maman des couverts en argent pour le jour où il allait commencer à manger afin de le protéger des germes cachés dans les aliments.

L’expression populaire “né une cuillère en argent dans la bouche” qui qualifie le rang social d’une personne d’un milieu aisé est dérivée de cette tradition. En effet, les gens modestes qui n’avaient pas, eux, les moyens d’acheter de tels couverts en argent reprochaient aux riches d’être privilégiés pour offrir à leurs enfants une telle protection.

Depuis l’Antiquité, l’argent est reconnu pour ses propriétés anti-infectieuses. Au IVe siècle A.J.C., Alexandre le Grand parti conquérir le monde, emporta des plaques en argent pour cicatriser les blessures faites à ses soldats pendant les combats.

À la même époque, Hippocrate préparait avec de l’argent en poudre ce qu’il appelait la fleur d’argent pour favoriser la cicatrisation des plaies. On retrouve cet usage chez le médecin persan Avicenne conseillant des cataplasmes d’argent en cas de plaies infectées. Et Paracelse, à la Renaissance, posait des plaques en argent afin de guérir les ulcères des jambes.

Bien plus tard, au XIXème siècle, se développa chez les apothicaires un autre usage : pour que les préparations se conservent plus longtemps, baumes ou potions, ils tapissaient l’intérieur de leurs pots à pharmacie avec une feuille d’argent.

Ces différents usages de l’argent sont anciens, pourriez-vous dire. Mais aujourd’hui, avec la propagation des infections nosocomiales, on utilise en milieu hospitalier des pansements imprégnés d’argent et des cathéters revêtus d’argent pour minimiser les risques.

Lire la suite : https://pharmaphyt.com/wp-content/uploads/2017/08/info-nat-argent.pdf

Pharmaphyt met à disposition des produits naturelles pour la lutte contre la transmission de maladie. Parmi eux, utilisé depuis la nuit des temps : l’argent colloïdal pour lutter contre l’infection, les bactéries et pour la cicatrisation.